Pauline Pons

Pauline Pons
Fille de peintre abstrait, Pauline a dû très tôt se rendre à l'évidence : la peinture « ça parle », encore faut-il en connaître la langue ! Alors « entendre » et ensuite « raconter » la peinture est devenu une manie. D'abord auprès des copines de classe, quant elles venaient à la maison, puis dans les musées comme conférencière, puis dans les écoles d'arts appliqués et à ce jour, auprès de chefs d'entreprise aussi démunis parfois que ses copines de classe devant Un carré blanc sur fond blanc.
Écrire pour Palette… s'est avéré la concrétisation d'un rêve : s'adresser à tous !
Votre première rencontre avec l'art : un face à face intimidant avec la jeune infante des Ménines de Vélasquez, au Prado. J'avais le même âge qu'elle, la même taille, les mêmes cheveux blonds et l'impression étrange que nous aurions pu échanger nos places 
Si vous étiez une œuvre d'art, vous seriez : je souhaiterais une salle de musée pour moi toute seule !
Votre musée préféré : Le Prado pour son contenu, le Guggenheim de New York pour le contenant.
Pauline Pons

Bibliographie

Pauline Pons et Christophe Meslin
À partir de 12 ans
18,00 €

Les critères du jugement esthétique ont évolué au cours des siècles : des croûtes sont devenues des chefs-d'œuvre et inversement. Alors, comment juger de la qualité d'une œuvre d'art ? Ce petit livre, accessible à tous, apporte quelques réponses à cette question qui a fait couler beaucoup d'encre.